Seconde édition ce WE à Chatel.

Parce que naviguer en catamaran c’est d’abord du  plaisir.

Parce que le gars qui parle ratings fini  dans le port.

Parce qu’il y a des tops guns sans foils, ni même un spi ou une dérive.

Parce que Roman et son équipe partagent leur passion avec générosité.

Parce que c’est qualificatif pour rien d’autres que d’être avec les copains.

HC16, HC14 et tous les autres HC , mise à dispo samedi 12 heures.

Une autre classe française particulièrement dynamique qui permet de regrouper ceux qui aiment le Hobie et de régater à bon niveau. Malheureusement  les bénévoles hobistes sont obligé de constater la persistance  de l’incompréhensible acharnement et agressivité  du département voile légère de la fédération française de voile à leur égard.

Après avoir atteint l’objectif de sortir la série historique iconique et très internationale de la filière jeune , la volonté fédérale de contrer la réussite constatée sur le Championnat de France HC16 qui est décrite  dans le document, ci-dessus est la dernière illustration de ce comportement aberrant vis à vis de pratiquants respectant la fédération.

Aucune explication rationnelle pour cette agressivité, si ce n’est une situation d’indicateurs qui marquent l’échec des politiques en oeuvre bien au-delà du catamaran  dont la baisse des licenciés : (Class. Nat. Individuel FFV): 2011=89.475, 2012=87.550, 2013=85.707. -4,2% sur la période et spécifiquement une baisse de 5,5% des licences jeunes entre 2013 et 2012.

La FFVoile déboutée et condamnée par le Conseil d’Etat

Plus largement encore, cette agressivité d’une administration confrontée à ses erreurs vient d’être sanctionnée par le Conseil d’Etat. C’est bien la FFV qui a voulu remettre en cause la décision du ministère de tutelle de laisser la délégation du  Kite Surf à ceux qui l’ont développé depuis des années. Vu comment le catamaran est traité on comprend facilement que les kiteurs restent le plus loin possible d’une fédération (trop ?) marquée par le dériveur.

Agressivité dans la comm. fédérale aussi, on peut ainsi sourire en lisant les tentatives de justifier  laborieusement le dogme de l’intersérie érigée en unique moyen d’intéresser les gens à la régate. Alors que c’est une vision passéiste de la voile sportive qui est aujourd’hui rapide avec des écarts de vitesse très importants . Et donc  en temps réel, afin de préserver un intérêt sportif dès que l’on dépasse la régate locale où l’intersérie est effectivement un moteur parmi d’autres. Aujourd’hui, aucun système de ratings n’est sérieux sportivement, ce n’est qu’une approximation de moins en moins fiable au fur et à mesure que la vitesse des supports augmente. Ratings évolutifs (les F18 moins rapide en 2014… ;-) ), ratings au doigt mouillé pour les catamarans volants, sont les marques d’une fin de cycle.

Enfin la régate en temps compensé catamaran est le lieu de la course à l’armement qui exclue  les bateaux anciens, c’est se prendre les pieds dans le tapis de prétendre le contraire. Surtout quand les Dartistes montrent qu’un canot ancien peut gagner un Championnat du Monde où qu’un F18 de 10 ans arrivent à se classer dans le top 10 du National, du moment que le talent est à bord.

Plus sérieusement, en tant qu’administrateur élu de la FFVoile, je suis consterné  que l’argent de la communauté (licences) et de l’Etat serve à financer une tentative d’annexion du Kite aussi coûteuse qu’inutile: frais d’avocats importants et condamnation à payer 2.000 € en dédommagement à la Fédération Française de Vol libre par le Conseil d’Etat. Cette somme serait plus utile pour aider les Clubs. N’est-ce pas ?

Ce genre de comportement que ce soit avec l’association Hobie ou vis à vis de la Fédération du Vol Libre ou de la régate en temps réel des classes, discrédite  complètement NOTRE fédération et ne peut permettre de gagner les passionnés de voile.

Franck Tiffon, administrateur de la FFVoile, liste « Changeons NOTRE fédération« 

© 2014 CataMag Suffusion theme by Sayontan Sinha