La FFVoile fait marche arrière en grand ! Le combat paie.

Constat de l’échec et manger son chapeau.

Après la claque de l’abandon du M34 par le Tour de France à la voile pour un catamaran avec une coque centrale, la baisse constante des licenciés depuis 2010 avec une tendance lourde chez les jeunes (-2,8% entre 2014 et 2013) constitue  un autre signal plus qu’alarmant de l’échec de politiques décidées dans des bureaux fédéraux sans concertation ni vision de l’avenir de notre sport .

Le bureau exécutif qui a rejeté les projets portés par les élus et le programme de Changeons NOTRE fédération, opère un virement fort qui apparaît de plus en plus et en particulier dans le relevé du 12 septembre dernier.

Certes l’envoi d’un questionnaire de satisfaction auprès des clubs peut faire sourire, tant la ficelle pré-électorale aussi grosse que précoce indique surtout que la majorité particulière de 2012 (campagne écourtée par les sortants, utilisation des fichiers fédéraux par le candidat Champion…) a bien besoin de se réassurer. Au-delà, la reprise de principes défendus par Frédérique Pfeiffer et moi-même au sein Conseil d’Administration (malheureusement dévoyé en simple chambre d’enregistrement par le bureau actuel, ce qui est anti-démocratique et contraire aux statuts de la FFVoile) représente une belle victoire des idées claires et du bon sens.

Ce qui est fait pour le Duc d’Albe doit être généralisé à toutes les épreuves de grade 4. Il s’agit de ne plus taxer les clubs. Pour ce faire la FFV économisera un peu sur son train de vie pour  financer l’arbitrage des épreuves inter-régionales. Simplement car cela fait partie de ses missions confiées par l’Etat, plus que de gaspiller l’argent des licences entre projet e-commerce délicat, changement de logo, soirée de gala. Cela dans le même temps où des partenaires importants (Volvo après Orange)  retirent leur confiance et leur argent.

La démission de la commission catamaran à suivre ?

Après la suppression particulièrement stupide et sans fondement des Championnats de France espoir féminin SL15.5 en 2012 et Hobie Cat 16 en 2013, alors que le catamaran rapporte encore un Championnat du Monde ISAF en 2014, le revirement constaté ci-dessus est le bienvenu.

D’abord pour réparer un traitement injuste des jeunes qui font du catamaran et qui n’ont plus, suite ces erreurs, que deux Championnats Espoirs alors que leur camarades du dériveur et de la planche en ont entre 2 et 3  fois plus à effectif équivalent.

Les bêtises lourdes ne se réparent pas comme ça et difficile d’imaginer le retour du Hobie Cat 16 chez les espoirs. Alors que ce support constitue en mixte, en terme de gabarit et de travail sur l’agilité une très bonne approche du Nacra 17. On va vraisemblablement vers un Championnat Formule 18 ouvert au moins de 23/25 ans.

Le point soulevé ici est que le bureau exécutif, avec retard,  suit les préconisations de décembre 2013 de Changeons NOTRE fédération. C’est la reconnaissance explicite que la commission catamaran de la FFVoile ne sert aujourd’hui à rien. Il s’avère cruel par ailleurs de rechercher dans les documents FFVoile une quelconque production. Il semble raisonnable que ses membres en tirent les conclusions et donc démissionnent. Surtout si l’on relit les déclarations « optimistes » et décalées de début d’année.

Continuons d’appuyer:  les 385 signatures de la pétition pèsent !

Franck Tiffon, administrateur de la FFVoile, liste Frédérique Pfeiffer  Changeons NOTRE fédération

2 commentaires à “Revirement: l’exécutif FFVoile envisage un Championnat espoir catamaran supplémentaire”

  1. Justement, nous imaginons notre retour et nos Espoirs sont là. Ils sont portés par notre Classe et ils le savent bien. Parce que, avec nous ils existent tout simplement, filles et garçons. Parce que les exemples sont là, Audrey, Manon, Flora, Billy, Moana, Mathieu, Victorien, Thibault, Damien…alors en mixte, en féminin, en open nous serons toujours prêts!
    Françoise Dettling
    Présidente de la Classe des Hobie Cat
    L’inimaginable n’est pas Hobie Cat
    http://www.afhobiecat.com/v2/index.php/8-actualites/158-championnat-de-france-hc16-classique-marseille-30-octobre-2-novembre

  2. Ce qui vous prouve, Franck et Frédérique, que l’on a souvent tort d’avoir raison trop tôt.
    Ceci étant il y a loin de la coupe aux lèvres et même si l’on ne peut que se féliciter de ce progrès, minime soit-il (encore faut-il que l’on ai les modalités pour se prononcer), il faut rester vigilant et comme le dit le « tahitien » :
    « faut rien lâcher ! ».
    Il faut continuer la lutte pour que cette Fédération redevienne une Fédération de clubs qui sont, et je mets au défi quiconque de me démontrer le contraire, le seul échelon qui compte de part sa proximité des pratiquants. Certes les CDV et Ligues sont des moyens qui doivent être au service des clubs et pour leurs intérêts collectifs vis à vis des collectivités locales départementales ou régionales.
    Il faut renverser la pyramide managériale de cette Fédération. La techno structure doit être au service des clubs, du terrain, des pratiquants et non l’inverse.
    Il faut que les sympathisants de « changer notre fédération » soient candidats aux élections internes pour que l’on puisse avoir la place qui légitimement nous revient, dans le cadre d’un système de scrutin qui favorise allégrement la majorité sortante et qu’il conviendra de changer dans une perspective un peu plus démocratique.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2014 CataMag Suffusion theme by Sayontan Sinha