L'automne permet de naviguer et progresser dans de bonnes conditions, ici à St. Georges de Didonne (Royan Atlantique). photo: Franck Tiffon

Les moteurs locaux du développement de la pratique sportive du catamaran fonctionnent bien.

L’automne, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, mais aussi les jeunes du catamaran s’entraînent. Huit équipages F18 et Viper ont profité du spot somptueux de la baie de Quiberon, au programme Tour de Houat et belles nav. dans des conditions idylliques sous la houlette de Philippe Neiras (CDV 56).

Un peu plus au sud, c’est sur l’estuaire de la Gironde que les clubs catamarans de Royan Atlantique (Meschers et St Georges) ont été rejoint par les aquitains. Bravo aux entraîneurs: Fabrice Denis (SGV), Dominique Malochet (CNM), Christophe Favrie (CVPM) et Nicolas Usanzidaga (YCB) qui ont fait profiter de superbes conditions à une quinzaine d’équipages de  jeunes du Tyka jusqu’au SL16.

Dans le Languedoc, le travail du président de Voile Fun Sète, Pierre-Jean Quenot et de son équipe permet aux jeunes  de naviguer. 8 ans de travail, 5 équipages c’est un bon résultat issu d’un effort de longue haleine.

Enfin dans le sud-est,  l’initiative du CED catamaran 83 est l’illustration de la logique catamaran: fun et technicité reposant sur une dynamique locale et la passion d’hommes (Benoît Fournier, Jocelyn Morcel, Olivier Romand, Charles Trignan et Hugues Puimatto)  et de femmes de terrain qui s’investissent sans compter.

Je vous ai oublié ? Contacter-moi et je complète cette ébauche d’inventaire des hommes et des  spots qui poussent sur le catamaran

Les freins sont le département voile légère et la commission jeune de la fédération qui ne connaissent pas le sujet.

Ces démarches sont véritablement remarquables car à l’opposé du « centralisme -très peu- démocratique » du département voile légère et de la commission jeune. Ceux qui savent tout mieux que les autres dans des bureaux parisiens,  viennent encore de se faire remarquer dans l’épisode calamiteux des HC16 sur le GP de l’Armistice.

En voulant diviser une flotte avec et sans spi en faisant croire que les premiers sont pour les jeunes et les seconds pour des « pas jeunes » est autant révélateur d’un harcèlement sur l’icône d’une pratique, que d’une véritable et préoccupante méconnaissance de celle-ci.

Car des séniors et des vétérans font du HC16 spi avec les jeunes de la filière – même et surtout sur le GP de l’Armistice: 43 participants en 2011 mixant les flottes et les âges- et des jeunes font du HC16 ‘classique’ ne serait-ce que pour préparer les exigeantes épreuves internationales  de cette série. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les résultats de la Coupe Nationale ou des épreuves internationales de ce support sur le site … de la FFVoile.

Le ridicule ne tue pas, mais c’est toujours un peu douloureux ;-) . D’où la volonté sans doute, de faire porter le chapeau de cette grossière bévue au club organisateur  ou à une demande d’entraîneur (lequel ?). Le procédé relève alors au choix: de la piètre manoeuvre ou d’une irresponsabilité à noter.

Pour arrêter ceci, vous pouvez signer et PARTAGER la pétition, si ce n’est déjà fait. Afin que le président Champion puisse comprendre qu’il mérite une meilleure information sur le catamaran de sport. Et surtout que notre pratique, emblématique de la voile sportive du XXIème siècle,  dispose d’une commission exécutive comprenant les dirigeants des classes et d’une vice-présidence FFVoile dédiée au catamaran de sport, à l’instar des habitables, qui a pouvoir pour organiser sa pratique sous l’autorité du Président de la FFVoile.

Franck Tiffon, administrateur de la FFVoile, liste Changeons NOTRE fédération.

Post scriptum, comme convenu:

-Le CDV 29 organise un stage Départemental Catamaran à Plouguerneau le 31 oct et 1er Novembre . Cette action est encadrée par Stéphanie Debray du CNRK Sébastien Duboueix et Tristan Arzur du CN Plouguerneau pour les 17 minimes et espoirs issus de 4 clubs  (merci Olivier !).

PS 2 et de 6 !:

-Je viens de découvrir le dynamisme du Team Catamaran pays de la Loire: Tyka, 15.5, SL16, HC16 et même du F18 pour faire comme les grands.

OFNI TRAINING CAMP from Charles Hainneville on Vimeo.

Les 13 dates 2013 du circuit européen F18 sont disponibles. Eurocat, Corsaires et Duc d’Albe en France, l’occasion de dire qu’une saison cela se prépare, voici deux exemples de sportifs déjà sur l’eau.

OFNI Training Camp

Le premier rassemblement de l’OFNI 18 (Organisation Française des Nacra Infusion 18) a eu lieu à Saint-Quay Portrieux les 9 et 10 Mars 2013.
Après deux forfaits de dernière minute, ce sont finalement 4 bateaux venus de La Rochelle (17), Jullouville (50), St Brieuc (22) et Vannes (56) qui ont répondu présent.
cet entraînement qui proposait aux participants :
- de régler parfaitement leur bateau sur le parking en fonction du poids de l’équipage et des conditions de navigation (vent et mer)
- de réaliser des séances sur l’eau comparables à celles dont bénéficient les jeunes et les coureurs listés haut niveau au sein de la filière fédérale… mais auxquelles les amateurs éclairés (qui constituent le gros de la flotte F18) n’ont pas accès.

Pour cela, rien de mieux que d’être coaché par un jeune coureur de haut niveau rompu à ce genre de réjouissances, en l’occurrence Charles HAINNEVILLE (champion du monde jeune F18 en 2011 avec David FANOUILLERE et actuel membre de la French Youth Team qui fourbit ses armes pour aller défendre les couleurs de la jeunesse régatière française à San Francisco lors de la Youth America’s Cup 2013).

Superbe accueil de la base de Saint Quay Portrieux (Pôle Nautique Sud Goélo), représentée par Yann LE Carrer, qui a mis à notre disposition les infrastrucutres du club pour le week-end.
La météo fut très coopérante et variée, ce qui nous a permis de bien progresser, avec du petit temps ensoleillé samedi et des conditions plus fraîches dans un vent montant à 20 noeuds dimanche.
Au menu quotidien :
- briefing
- longs speed-tests
- petites manches ludiques en fin de séance
- débriefing
Chaque équipage a pu bénéficier (dans la bonne humeur !) de la forte implication et des conseils très pertinents et avisés de Charles. Qu’il en soit ici chaleureusement remercié. Les valeureux impétrants n’ont eu qu’à se féliciter d’avoir fait le déplacement et sont repartis plus motivés que jamais.
Qu’on se le dise : les « Infuseurs » de tout poil bossent avec entrain et attendent avec une impatience non dissimulée les premières confrontations de l’excitant circuit F18 2013 !

Oman spot accueillant

Dans le même temps à Oman une douzaine équipages de F18, principalement français et sur des F18 venus quasi-directement de St Barth, s’entraînent et régatent. L’eau est plus chaude, l’enthousiasme s’avère similaire, selon Yvan bourgnon:
« 2 journées d’entraînement intenses avec mon équipière Milena en Oman avec notre Coen de Koning aux commandements. On est un peu rouillé à la sortie de l’hiver, ce n’est pas du luxe de se plonger à fond dans des séances comme celles-ci surtout avec 25 degrés, grand soleil et 10-15 Noeuds de vent.
5ème après les 4 premières manches de la Mussanah Race Week . C’est un très bon début. Il nous reste 4 jours de courses. Le niveau est très bon et le 2ème équipage qui est omanais nous surprend vraiment par son niveau !!

© 2014 CataMag Suffusion theme by Sayontan Sinha